Un centre en voie de se tailler
une place parmi les plus grands au Canada

Historique

Mont-Tremblant (Laurentides) fut l'un des premiers complexes de ski alpin d'envergure à voir le jour en Amérique du nord à la fin des années '30. Après une période de déclin dans les années '80, le centre de villégiature se renouvelle, prend de l'essor dans les années '90 et regagne sa renommée de plus belle. Son charme particulier issu du caractère culturel distinct de sa région est reconnu partout. Mont-Tremblant est surtout renommé comme centre de ski alpin, mais en fait le ski de fond a précédé le ski alpin sur «La montagne tremblante». En effet, le légendaire Herman «Jackrabbit» Smith-Johannsen, pionnier du ski de fond dans les Laurentides, ouvrit les premières pistes dans la région dans les années '20.

Les pistes ouvertes par Jackrabbit furent à l'origine de ce qui est aujourd'hui un vaste réseau de sentiers variés de calibre exceptionnel, ajoutant ainsi à Mont-Tremblant un attrait additionnel qui en fait un centre de ski complet et à bien des égards, un des plus importants en Amérique du nord.

Le réseau de 65 kilomètres linéaires s'étend sur plus de 25 kilomètres carrés entre la station Tremblant et le village de St-Jovite et comprend le village de Mont-Tremblant et ses environs ainsi que Gray Rocks et ses parcours de golf. Son cœur est le Domaine Saint-Bernard, un parc protégé de 600 hectares d'une beauté naturelle remarquable récemment acheté d'une communauté religieuse, les frères de l'instruction chrétienne qui, en bons protecteurs de l'environnement, en avaient pris soin. Originalement propriété de la couronne, le territoire fut vendu en 1898, devint une érablière et fut revendu quelques années plus tard pour en faire le site d'une auberge. Aujourd'hui, la vieille auberge sert d'hébergement pour les groupes et deux autres anciennes résidences abritent pour l'une, La Fiducie du Domaine Saint-Bernard et l'autre, le centre de services de ski de fond et l'administration de Ski de fond Mont-Tremblant. Elles sont toutes situées au Domaine Saint-Bernard où se trouve le principal accès au réseau.

Le Domaine Saint-Bernard, acquis par la municipalité de Mont-Tremblant en 1999 qui par la suite l'a remis à la Fiducie du Domaine Saint-Bernard afin d’en assurer la protection, est devenu le coeur de toutes les pistes avoisinantes pour former l’un des plus grands et des plus intéressants réseaux éclatés au Canada, un centre destiné à prendre sa place parmi les plus beaux en Amérique du nord.